Archive for the ‘Cochinchine 1’ Category

TAN-NHON 19

An-Loc, le 27 juillet 1952 Je rentre d’une opération de deux jours le long d’une rivière, c’est-à-dire dans le lit majeur d’un cours d’eau en période de crue ; nous avons eu, presque tout le temps, de l’eau jusqu’à la ceinture. A part l’enflure habituelle de mon mollet sous l’effet de la fatigue et quelques […]

TAN-NHON 18

Saigon, le 26 juin 1952 Je suis arrivé à Saigon mardi à midi. Sous prétexte de visites à l’hôpital et de consignes à passer à mon successeur, je réside toute la semaine dans la région saigonnaise. C’est lundi matin que je me présenterai à Bien-Hoa et j’espère pouvoir gagner An-Loc dans la même journée. Voir […]

TAN-NHON 17

Da-Lat, le 12 juin 1952 Aujourd’hui, pour la première fois, j’ai réussi à courir une centaine de mètres; la souplesse commence à revenir. Par contre, ma blessure a l’air d’enregistrer les variations de la température; depuis trois jours, il pleut matin et soir, le temps s’est refroidi, et je me suis surpris à avoir un […]

TAN-NHON 16

Saigon, le 15 mai 1952 Rien de nouveau pour ma blessure; j’attends toujours qu’on m’enlève les fils. Le commandant du 3/22 est venu me voir ces jours-ci (très aimablement, car je n’ai jamais servi sous ses ordres). Il m’a dit que, sur le vu de mes notes, il m’avait réservé le commandement de la compagnie […]

TAN-NHON 15

Saigon, le 24 avril 1952 Tout se passe bien. Ma jambe se recolle intérieurement, grâce à la pénicilline que l’on m’injecte tous les jours; je pense que, satisfait de cette évolution, le chirurgien me recoudra dans quelques jours. Ma température oscille entre 37 et 38°, grâce à la quinine quotidienne. Je suis submergé d’oranges de […]

TAN-NHON 14

Tan-Nhon, le 6 avril 1952 Il m’est encore arrivé des malheurs cette semaine : l’un de mes sergents chefs de section est parti à l’hôpital et l’inspecteur d’arme¬ment de Cochinchine m’a annoncé sa visite. De plus, c’était la semaine d’instruction mortier, et aucun de mes gradés n’était capable de parler de mortier. J’ai reçu hier […]

TAN-NHON 13

Tan-Nhon, le 25 mars 1952 Le général Baillif est venu m’inspecter sans crier gare la semaine dernière. Je l’ai fait monter à la tour centrale, d’où il a longuement admiré le paysage. En pivotant sur lui-même, il voyait tous les cercles concentriques qui forment le poste du Plateau : 1° la cour intérieure bordée par […]

TAN-NHON 12

Tan-Nhon, le 11 mars 1952 Je suis de nouveau en retard pour t’écrire, mais, cette fois-ci, je n’étale plus. Voici que mon dernier chef de section est parti sans être remplacé. Indépendamment des problèmes de la guerre et de la pacification, il faut que je m’occupe chaque jour de trois pelotons d’élèves-gradés sans chef de […]

TAN-NHON 11

Tan-Nhon, le 9 février 1952 Je suis un peu en retard pour t’écrire, à la suite de plusieurs bouleversements imprévus de mon emploi du temps : vaccinations, réglage d’un tir d’appui au ras de mon poste, patrouilles sur renseignements, sans résultat, comme d’habitude, par la faute d’un Arabe, visite d’une école vietnamienne, etc. Cette semaine, […]

TAN-NHON 10

Tan-Nhon, le 3 février 1952 L’année du Dragon commence bien; j’ai fait un prisonnier le jour du Têt. J’étais en embuscade dans la forêt quand deux Viet- Minh ont traversé mon dispositif. Nous tirons; le premier rebelle tombe sur place, mais le deuxième se laisse rouler dans un ravin. Pendant que la moitié de mes […]

Powered by WordPress